James Legere

James Legere, Vice-président des opérations
James Legere, Vice-président des opérations

Au cours de sa carrière militaire de 30 ans, James Legere a collaboré avec tous les paliers de gouvernement, ainsi qu’avec des services de police et de sécurité nationaux et internationaux au Canada, au Moyen-Orient, en Allemagne et aux États-Unis.  Il a occupé différents postes de direction dans des forces de police et de sécurité, dont ceux de commandant de l’Académie de police militaire, grand prévôt et officier de protection des forces de l’Aviation royale canadienne, ainsi que chef d’état-major d’un nouveau quartier général de la police militaire des Forces canadiennes.  Il possède ainsi une expertise stratégique riche en matière de sécurité publique et de politiques, d’opérations et de renseignement.

Son expérience internationale comprend des affectations aux Nations Unies et à l’OTAN et bilatéralement dans l’armée américaine – d’abord comme officier d’échange de la United States Air Force (USAF) auprès du Air Combat Command, et plus tard à titre d’officier de liaison des Forces canadiennes auprès du U.S. Joint Forces Command (USJFCOM) à Suffolk, VA.  À ce dernier poste, il a collaboré de façon bilatérale avec notre plus proche allié pour harmoniser les opérations des forces interarmées avec celles des homologues de 19 autres nations. Ses efforts lui ont valu une Médaille du service méritoire de l’USAF et une Médaille d’accomplissement des forces interarmées de l’USJFCOM.

En tant que vice-président des Opérations chez Presidia, James Legere fournit des conseils stratégiques et opérationnels d’expert en matière de politiques de sécurité, d’évaluation des menaces et vulnérabilités, ainsi que des conseils de gestion des urgences à de nombreux ministères fédéraux, organismes provinciaux et sociétés privées. Récemment, il a aussi mis son expérience internationale à profit en tant que membre d’une équipe de pointe affectée au Centre de guerre interarmées de l’OTAN afin de fournir une expertise et un mentorat pour un exercice ayant mené à la certification des quartiers généraux multinationaux de l’OTAN à Stavanger en Norvège et à Thessalonique en Grèce.